03/11/2017
Ingérop à Hanoï pour un séminaire sur le tramway
Ingérop a présenté le 27 octobre à Hanoi, devant plus de cent représentants des autorités vietnamiennes, les avantages significatifs que le tramway moderne, tel que développé depuis 20 ans, apporterait au Vietnam.
INGEROP à Hanoï pour un séminaire sur le tramway

C’est dans le cadre d’une conférence co-organisée par VUPTA, l’association vietnamienne des transports publics, HALCOM, une ingénierie connaissant parfaitement le Vietnam, PACIFIC CONSULTANTS, un leader japonais de l’ingénierie des transports, et Ingérop, que ces thèmes ont été développés. Le groupe était représenté par Simon Dumoulin, Responsable du département Transport Urbain (à gauche sur la photo, micro en main), et par Philippe-André Hanna (également à gauche sur la photo), Directeur International Transport.

Le tramway, qui était un mode très présent au début du 20e siècle, a été réinventé à partir de 1985 pour devenir l’outil du renouveau urbain. Des villes pionnières, Nantes et Grenoble en France, ont pris le parti de créer un mode de transport en site propre, avec une priorité aux croisements, et amenant une lisibilité et un confort que seul le transport sur rail peut apporter. Désormais présent dans 28 villes de France, le succès de ce mode de transport ne se dément pas. Après s’être exporté en Espagne dans les années 90 où il est désormais présent dans 14 villes, le tramway moderne a été choisi pour des villes majeures d’Afrique du Nord, d’Amérique Latine et maintenant d’Amérique du Nord.

Au Vietnam, les besoins de réseau de transport sont extrêmement importants et même critiques pour soutenir le développement économique et démographique du pays. Les voitures particulières, qui ont peu à peu remplacé les motos, font partie du problème, utilisant une part disproportionnée de l’espace public, et amenant des nuisances importantes. Des réseaux de métro essentiels à des métropoles tels que Hanoï et Ho Chi Minh City sont en construction mais ils doivent être complétés par des réseaux secondaires. Le tramway se prête parfaitement à ces réseaux, offrant une solution bien moins chère que les métros et plus attractive que les bus et BRT.

La présentation a été très bien reçue par l’auditoire. Elle était notamment soutenue pour les villes de catégorie 1 et 2, qui sont plus petites que Hanoï et Ho Chi Minh city mais qui atteignent souvent 1 million d’habitants. Ces villes requièrent souvent des systèmes de transport attractifs et économiques tels que le tramway (ou LRT).

CONTACT
COMMUNICATION - PRESSE

Silvia Nimo
Responsable de la Communication

Tél. +33 1 49 04 55 00
communication@ingerop.com